Beata Saboova, Jean Foucault

Poésie de waide en jaune et bleu

Il existe près du fleuve Somme, là où les hommes jadis construisirent des oppida, un lieu chargé d’histoire.
Un monastère fut érigé avec détournement de la rivière pour avoir l’eau courante (et accessoirement un bassin pour y garder les poissons), des bâtiments qui aujourd’hui en ruine et couverts de lierre auraient ravi Victor Hugo… romantique à souhait le site de Moreaucourt !
Depuis plusieurs années maintenant une association nettoie ce lieu, consolide les pans de murs, creuse le bras d’eau pour refaire à l’identique le parcours du précieux liquide… et plante des fleurs,… notamment cette waide qui fit la fortune d’Amiens au Moyen-âge.
Principe pictorial du bleu (extraordinaire pour une fleur jaune !)… et qui ne fut rendu obsolète que par la chimie !

Beate Saboova et Jean Foucault revisite le lieu, en été, et avec des photos lumineuses, nous promènent dans les ruines et dans l’histoire.
Une introduction à une visite future peut-être : le site est ouvert tous les samedis et dimanches d’été (avec souvent une animation).

Poésie de waide en jaune et bleuBeata Saboova – Jean Foucault
volume 6 de la collection En toute franchise
19 pages
Prix de vente : 3 €

Poésie de waide en jaune et bleu