Il faut de tout pour faire un monde

57 pages de dessins subtils, ironiques, décalés, délicats… souvent poétiques,… enfin un bon moment en perspective avec un dessinateur qui nous vient du Courrier picard, journal régional où il exerçait ses talents au fil de divers rubriques.

Il faut de tout pour faire un monde