Roland Nadaus

Pour le réalyrisme

Pour le réalyrisme

Auteur : Roland Nadaus

Extrait de la Préface de l’auteur

J’ai écrit ce texte d’une traite en 1981 (…) J’ai relu ce « manifeste-pamphlet » ( ?). Énorme fut mon étonnement : à quelques détails près, j’écrivais aujourd’hui exactement la même chose ! Trente ans après ! Avais-je donc trente ans d’avance ou bien la situation a-t-elle fondamentalement si peu évolué, ou bien suis-je sclérosé au point de m’en tenir à mes écrits de jeunesse ? A moins que je ne sois tout simplement fidèle et que, malgré les évolutions politiques, économiques et sociales de ces trois décennies, les hommes – et singulièrement dans le microcosme poético-littéraire – n’aient, eux, guère évolué ?

Extrait

P.39

Au secours !

Les linguistes du cornet à dés nous encerclent !

Les beaux messieurs sont partout, avec leurs revolvers à choucroute verbale !

Ils ont l’éternité de la connerie pour eux. Mais la merde fume quand elle est chaude (proverbe mayennais) : au secours ! On est environné de fumées…