Michel Cosem

Matin des rossignols

Auteur : Michel Cosem
Photographies : Magali Lambert

Extrait de la préface de Jean-Hugues Malineau

Comme dans les 110 gouttes de poésie de Pierre-Albert Birot, comme dans Les Chansons du Dé à Coudre de Pierre Emmanuel ou comme dans les journaux de voyage des poètes japonais des XVIIe et XXVIIIe siècles, Michel Cosem nous propose avec Matin des Rossignols un reportage intime sur le chemin du voyage quotidien parsemé de courts poèmes à peine plus longs parfois qu’un haïku ou une tanka.

Ecrits au hasard de ses pérégrinations ces poèmes sont autant de petits tableaux indépendants comme chaque jour l’est du précédent et solidaires les uns des autres comme les quatre saisons entre elles. Ils célèbrent tour à tour la rosée, l’oiseau, l’arbre, la mûre, la vigne ou le givre, le blé ou le port, le pain ou la maison…

De la colline au grand large, Michel Cosem parcourt, écoute, témoigne :
… terre ma terre
comme une boule
de mie de pain dans la main….
tu me murmures ta gloire et ta misère.

L’homme, le poète est toujours à l’écoute de ces murmures intimes des moments du jour et du paysage traversé, il y voyage, apaisé ou inquiet, en grande connivence de toute éternité.

Extrait p.42

MELUSINE

Ton mystérieux sourire
fit trembler le jour
Ton geste frahile
caresse la forêt
et fait naître des étoiles sombres
des désirs de mousse et des ailes diaphanes
des tranches de velours
tu papillonnes et vibres de nuit
sur queks chemins éloignés ?

  • « Matin des rossignols »
  • Collection « Le poémier » (Volume 12)
  • Textes : Michel Cosem
  • Photos : Magali Lambert
  • Préface : Jean-Hugues Malineau
  • 72 pages
  • Prix public : 10 €
  • ISBN : 2-35281-007-8   EAN : 9782352810070