Patrick Joquel

Mille cinq cent dix-sept pieds sur le papier

Poésies : Patrick Joquel
Photos : Jean Foucault

Extrait de la préface de Jacqueline Held

« La découvert et le lecture d’un nouveau recueil de Patrick Joquel me procurent toujours une joie intense. Je l’aborde en effet avec la curiosité, l’attente, le pressentiment d’une surpise : quoi de nouveau cette fois-ci ? Qu’a-t-il encore inventé ?»

Mille cinq cent dix-sept pieds sur le papier

 

5×7+2×6

Un ours du pôle en sursis
saupoudrait de ses regrets
un dernier banc de banquise
« Quand l’Arctique était gelé
ma vie était exquise »
il fronça les sourcils
et fondit à jamais.