Les petits arrangements

Une collection qui se prénomme « Petits arrangements » ne peut pas être totalement mauvaise !

Le titre fait allusion à l’usage intime du monde qui est notre lot à tous, que ce soit nos arrangements avec le monde social ou avec l’émoi du moi.

Ainsi par exemple dans cette collection on pourra croiser :

Des Petits arrangements avec l’école.

Certains plasticiens ont ainsi revisité les cartes de géographies, des écrivains ont ressorti les trousses d’écolier (Régine Detambel dans Graveurs d’enfance), ou la grammaire (grammaires détournées et pétulentes). Des poètes ont pris leurs aises avec les mathématiques…

Des Petits arrangements avec différents rites sociaux

On détourne ces rites, on fait semblant de les suivre mais derrière la façade, à l’intérieur de soi-même, cela vibre bien autrement.

Des petits arrangements avec des croyances revisitées

Des petits arrangements dans les rapports à la famille

Des petits arrangements avec la pensée unique (qui peuvent faire bouger les lignes de force dans la société).

Des petits arrangements avec les sciences

Oui les petits arrangements sont légion et souvent très stimulants pour la réflexion de tout un chacun. Les « petits arrangements » sont ces livres destinés à nous empêcher de « penser en rond ».

On aura compris que les « petits arrangements » qui nous intéressent sont ceux qui prennent une forme littéraire et affichent sans modération la pensée de leur auteur. Il ne s’agit pas de proposer des manuels de comportement, mais des anti-prêt-à-penser.

La collection « petits arrangement » pourra accueillir aussi bien des éloges détournés que des pamphlets ou de faux traités conduits sur le mode de l’humour, que celui-ci soit apaisé ou grinçant.

A vos manuscrits !