Philippe Blondeau

Blâmes funèbres

Rien  ne sonne  plus  faux  que  l’éloge  obligé  des  morts.  Revendiquons  donc  le droit à  l’indifférence,   au  mépris,  même  à  la  haine,  car  bien  des  vies  sont  en  effet  à blâmer  ;  pour  des  raisons  variables,  la  mort  de  notre  prochain  est  donc  parfois une bonne nouvelle,  l’humanité  n’étant pas aimable par nature.

Blames funèbres.PBlondeau.Couv@

 

  • « Blâmes funèbres »
  • Collection « Les petits arrangements » (Volume 2)
  • Textes : Philippe Blondeau
  • 72 pages
  • Prix public : 12 €
  • Ouvrage publié chez Jacques André éditeur et désormais en vente sur le site de Corps Puce.