Gilbert Desmée

D’espoirs en désespoir

D’espoirs en désespoir

Auteur : Gilbert Desmée
Photographies : Magali Lambert

Polysémie de la polyphonie

Regardez comment procède Gilbert Desmée : il lance une première sonorité, qui se propage sur la ligne comme un caillou au jeu du ricochet, tandis qu’une autre puis une autre et encore une autre subissent le même sort, propulsées en cadence et en canon. La partition se met en place. Le rythme se rode, le « chant » commence à prendre ses notes, même si c’est seulement la deuxième partie de ce livre qui se fait éponyme. On imagine très bien Gilbert Desmée devant un lutrin, devant un public, et relevant le défi d’une démonstration de polyphonie avec sa seule voix. Une polyphonie dans laquelle on ne sait plus identifier son propre écho.

Extrait de la préface de Jean-Louis Rambour

Extrait

P.45

Je suis sans aucun doute je suis tu es je n’en doute pas puisque tu es là à me lire quelle que soit ton identité tu es là bienvenu qui que tu sois quelle que soit ton origine comme moi tu es né au monde quelque part en ce monde tu es l’enfant de tes parents… Où vivaient-ils ? Quelle langue parlaient-ils ? Qu’importe ! Tu es là cela me suffit.