Alain Helissen

On joue tout seul

On joue tout seul

Auteur : Alain Helissen
Photographies : Didier Lemarchand

Extrait préface de Jean-Louis Rambour

À lire la poésie en phase finale d’Alain Hélissen, on est servi. C’est un feu d’artifice. Et c’est du bonheur. Hélissen peut continuer à poétiquer de la sorte, avec ses mots qui craquent comme des châtaignes au fond du four : moi je ne sais pas faire, mais j’aime le lire. Encore que je ne sois pas certain d’avoir tout compris.

Extrait
Poétiquant :

Liber thé dans sang
d’encre

Stylo ne vaut
pertinence de couteau

Et dans la peau
du texte pas un mot
assez gros
pour desserrer l’étau

Casse-toi blaireau
mets la clim et pot

La poézoo
sans zanimots
c’est ça la liberto !