Jean-Louis Rambour

Théo

Jean-Louis Rambour
Préface de Pierre Garnier
Lien vers cette préface Préface à Jean-Louis Rambour
Que dire de plus après le très beau texte introductif de Pierre Garnier ?
Que ce livre est plus qu’émouvant, qu’il est bouleversant.

p.38

« Toi Marie, jusqu’au 30 mai 1916,
Tu n’as rien su. Plus de courrier
depuis trois semaines. (…)
Alors tu as demandé à la voisine de garder
les petits. (…)
Et tu es partie à pied, huit kilomètres
jusqu’à Amiens, pour voir cette femme
dont le mari était au 272ème R.I.
Il faisait un temps superbe, bien plus chaud
qu’aux 11 novembre qu’on inventera ensuite. »