Les résidents de la pension de famille avec Nicole Bernard et Thierry Maricourt

Chansons de la rue Lockert

Le point de vue de l’éditeur :

Voici un recueil de textes qui entrent dans la logique d’une littérature populaire au bon sens du terme. Une littérature des sans-voix, des laissés-pour-compte, qui manifeste combien la chanson est partie prenante de toute vie humaine.

Le désir de parole, le désir d’écriture est au cœur de tout être. Il serait temps que la société en prenne conscience. Une poésie d’aujourd’hui qui poursuit les complaintes du temps passé, qui enrichit cette démarche qu’a relayée voilà plus d’un siècle Gaston Couté dont on se souvient au moins du titre du recueil La chanson d’un gâs qu’a mal tourné. Nombreux ont été les artistes, musiciens, chansonniers, qui ont repris ces chansons, comme Édith Piaf ou Marc Ogeret.

Merci aux résidents de la rue Lockert qui ont partagé les histoires ayant permis de créer ces chansons et ce recueil. Longue vie à cet univers de la rue Lockert d’Amiens.

Jean Foucault

Chanson de la rue Lockert

  • « Chansons de la rue Lockert »
  • Collection « Poévie » (Volume 11)
  • Textes : Les résidents de la pension de famille avec Nicole Bernard et Thierry Maricourt
  • Quatrième trimestre 2015
  • 56 pages - format 10,5 cm x 14,8 cm
  • Prix public : 7 €
  • ISBN : 235281-096-5